dimanche 1 décembre 2013

Moi aussi, je veux être soigné au McDo



Si les évaluateurs de la santé travaillaient au guide Michelin, c'est McDO qui serait 3 étoiles http://restaurant.michelin.fr/restaurants/mac%20donald. (en fait non)
Comme il est très difficile d'évaluer la qualité d'un médecin ou de son service, on utilise des critères de substitution. On veut savoir si vous vous lavez les mains ? On compte la consommation de solution hydroalcoolique, que vous laviez les mains avec, que vous la buviez ou que vous jouiez avec, c'est pareil. 
Dans le dossier du nouvel observateur de cette semaine http://tempsreel.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/20131127.OBS7113/classement-des-hopitaux-2013-les-meilleurs-etablissements.html, les établissements sont classés en volume d'activité (1 million de repas par jour en France,http://www.mcdonalds.fr/entreprise/entreprise/qui-sommes-nous ), en durée moyenne de séjour (moins vous restez longtemps, mieux c'est), ceux qui ne couchent pas là (ou ne s'y assoient pas, merci le drive), part de la coelioscopie (des petits instruments, c'est le gadget du happy meal), diversité au sein d'une spécialité (y a plein de menus), attractivité et notoriété (alors là je ne vois pas mieux au niveau mondial).
Certes, pour la lourdeur des patients je ne vois pas quoique pour avoir assisté à des anniversaires chez Mc Do, c'est très très lourd.
Alors oui, les services évoqués dans cet article, sont des services de pointe. Mais pour connaitre certains urgentistes de quelques hôpitaux, ce n'est pas parce que vous arrivez aux urgences de ces mêmes hôpitaux que vous irez dans ce service classé parmi les meilleurs. Si vous êtes vieux, moche ou que votre maladie quoique peut être mortelle est sans intérêt, vous finirez à la clinique du coin ou dans l'hôpital de secteur. Ca ne veut pas dire que malgré la banalité de votre cas, vous y serez plus mal soigné.
Alors des évaluations, oui en conclure n'importe quoi, non.
Sinon, un Big Mac, une grande frite et un coca.